La fonction de directeur des ressources humaines recouvre trois missions principales.
Tout d’abord, la gestion du personnel. Le DRH est chargé de définir et mettre en œuvre une politique de recrutement, de promouvoir la gestion des carrières (mobilité, affectations, formations…) et de proposer une politique de rémunérations.
Ensuite, le management social. Il développe les motivations par l’élaboration d’un projet d’entreprise ou des différentes formes de participation des salariés (intéressement).
Le directeur des ressources humaines met en œuvre, lui même ou ses collaborateurs, la législation du travail en vigueur et négocie avec les représentants du personnel au sein des instances représentatives (CE, syndicats).
La communication interne enfin. Il est garant de la qualité du climat social en recherchant l’adhésion du personnel aux objectifs de l’entreprise et en diffusant les informations d’ordre économique et social liées à ces objectifs.
Homme ou femme de dialogue et d’écoute, il doit être capable de concilier différents points de vue et être un excellent négociateur.
La conduite et l’animation de réunion n’ont pas de secrets pour le DRH. La gestion des conflits individuels et collectifs est une partie importante de son activité.
Comme tous les cadres dirigeants d’entreprise, il effectue de nombreux déplacements. En certaines circonstances ses horaires sont élastiques : grande disponibilité indispensable. Il parle couramment l’anglais, voire une seconde langue étrangère.
Suivant la taille et la nature de l’entreprise le DRH exerce des responsabilités plus ou moins larges, mais toujours en relation étroite avec la direction générale.
Dans tous les cas, le DRH, même issu d’une grande école, n’accède à ce poste qu’après une solide expérience professionnelle.

Article d’aide

15 rue des Ecrivains, 67000 Strasbourg

©2020 par Apel académique d'Alsace. Mentions légales